1er Régiment de Spahis – Théâtre de Valence - « Les spahis au service de la France au cours des cent dernières années »

4 Fronts
Samedi 29 Septembre 2018 - Valence - Affiche USKUB 1918-2018 annonçant le colloque et le spectacle son et lumière

4 Fronts
Samedi 29 Septembre 2018 - Valence - Ecran géant avec sono retransmettant le concert à côté de la "Fontaine monumentale"

"Fontaine monumentale" - Etriers d'un cavalier du 1er RS en 1914 visibles dans le Son et lumière du 1er RS du 29 Septembre

Présentation (.pdf) "Les Drômois et la guerre 1914 - 1920" - Alain Sauger – Samedi 29 Septembre 2018 –

Présentation (.pdf) "La préparation de la victoire en Macédoine" - Paul Guillaumat – Samedi 29 Septembre 2018 – 15h00 à 15h20

Présentation "Le général Franchet d'Espèrey et son offensive Moglena" - Christian de Gastines – Samedi 29 Septembre 2018 – 15h30 à 15h50

4 Fronts
Samedi 29 Septembre 2018 - Valence - Table colloque - Gal Ract-Madoux (Président du colloque), Lcl Bourcart, M. Coustaury

4 Fronts
Samedi 29 Septembre 2018 - Valence - Table colloque - Mdl/C Chouvet, Cne Pau, Cel Héon CDC du 1er Régiment de Spahis

Diapo1

Le général Franchet d’Espèrey et son offensive Moglena (vs 29/09/2018)

Diapo n°2 - 1914-1919

4 Fronts
1914 – 1919 : Les différents théâtres d'opération de la 1ère guerre mondiale

Ce croquis schématise les 4 principaux théâtres d'opération où nos grands-pères, arrière-grands-pères, arrière-arriere-grands-pères ont combattu pendant la Grande Guerre, parfois après l'armistice du 11 Novembre. Je vais partager avec vous l'histoire du front des Balkans que mon grand-père Franchet d'Espèrey raconte dans ses carnets de route.

4 Fronts
Carte SD

Ils sont sauvegardés sur carte SD après avoir été transcrits en Hyper Text Markup Language pour y inclure photos, cartes, vues 3D et souvenirs militaires.

Un été, en faisant des rangements pendant des vacances en famille dans sa vieille résidence bretonne, je prends conscience de cette histoire en la découvrant concrètement.

Dans les tiroirs d’un secrétaire dont la clé a été retrouvée se trouvent ses petits carnets de route : couverture noire, taille d’une poche intérieure de veste.

Diapo n°3 – Petit carnet à couverture noire - 7 Juin 1918De Sézanne à Paris


Franchet d’Espèrey nommé Cdt en chef des Armées Alliées en Orient se présente à Clemenceau et à Poincaré avant de partir à Salonique

Une vieille cantine en bois et toile marquée AAO – Armées Alliées en Orient - me livre également des souvenirs aussi insolites qu’une guzla et une paire de chausettes .


Diapo n°419 Octobre 1918 – Souvenir de Belgrade


Une guzla : « Nous voulons que votre nom soit cité partout tant qu’il y aura le soleil et la lune - Jeunesse universitaire de Belgrade » est gravé sur le manche

Diapo55 Novembre 1918Souvenir de Nisch


Paire de chaussettes donnée à d'Espèrey par Branislava Hadji Tomasevic après la libération de la ville

Partager cette histoire, c’est d'abord expliquer la stratégie utilisée par les AAO, c'est ensuite établir leur part dans la victoire de 1918, c'est enfin retrouver les chefs s'étant souvenus de cette stratégie gagnante pendant la 2e guerre mondiale.

Diapo6

1/3 - Quelle est la stratégie utilisée dans les Balkans ?

La retraite menée par Joffre du 2 Août au 6 Septembre 1914 se termine, au centre du dispositif de l’armée française, par la bataille de la Marne suivie de l’offensive en direction de Reims.

La guerre de "mouvement" sur le front de France est terminée jusqu’aux offensives de Foch en 1918; les Français et les Anglais puis les Italiens, les Américains s’enterrent face aux Allemands.

C’est la guerre de "tranchées"; ce sont des pilonnages apocalyptiques d’artillerie et des pertes humaines terribles. "On détruit le territoire pour le libérer et on compromet la race pour la sauver" écrit le Gal de Lardemelle, Chef d’Etat-Major du Gal d’Espèrey à la Ve Armée.

Ce constat marque le début du projet d’ouverture du front de débordement dans les Balkans. Il aboutit à l’expédition franco-britannique des Dardanelles en 1915. Suite à son échec, c'est la création du camp retranché de Salonique dont les forces seront rejointes par des détachements d'autres nations: Serbie, Italie, Grèce. L'ensemble devient les AAO composées de 645.000 hommes le 15 Septembre, jour de l’attaque sur ce front de débordement.

Diapo729 Juin 1918 Floka 2300m


Borne frontière entre Grèce et Serbie
Prince Alexandre, général d’Espèrey, voïvode Boyovitch (1ère armée serbe)

D'Espèrey, le nouveau commandant en chef, examine attentivement en Juin 1918 les plans laissés par son prédécesseur Guillaumat: ils ne lui conviennent pas.

Le dialogue avec les chefs alliés lui indique que les alliés le suivront si l'attaque initiale menée par la France et la Serbie réussit.

Diapo n°815 Septembre 1918


Front de l’attaque sur 300 km

Il décide donc de percer là où il ne sera pas attendu c’est à dire dans la chaîne montagneuse de la Moglena fortifiée par les bulgares ; dans le passé, ce lieu avait été évoqué en Août 1916 par le colonel serbe Zivco Pavlovitch.

Les objectifs sont le carrefour ferroviaire et routier de Gradsko puis Uskub.

Diapo n°915 Septembre 1918


Effort dans la Moglena du secteur serbe : nombre batteries d’artillerie x 3, 122eDI et 17e DIC passent sous le Cdt de Stepanovitch

Les Serbes sont impatients de libérer leur pays ; la base de départ sera donc en secteur serbe face à la Moglena dont un des sommets est le Dobropole 1824m

Comme les Serbes sont en nombre insuffisant pour mener une attaque principale, d’Espèrey les renforce de deux divisions françaises. La 122e DI et la 17e DIC passent à la 2e armée serbe sous le commandement du voïvode Stepanovitch ; elles attaqueront à la gauche de la division Choumadia.

Diapo n°10 - 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains


Lcl Guespereau saluant du sabre en tête de son régiment
Voir forme des étriers des spahis

La brigade de cavalerie de Jouinot Gambetta composée du 1er Régiment de Marche de Spahis Marocain et des 1er et 4e Chasseurs d'Afrique, permet à cette offensive de se développer victorieusement en pleine montagne en direction d'Uskub sur 150 km (voir extraits du bulletin semestriel de La Gandoura 2008).

Diapo n°11Octobre 1918


Elargissement de l'attaque vers Scutari, Sofia en Bulgarie et Constantinople en Turquie

L’attaque principale culbute les forces bulgares et allemandes ; elle se poursuit sur Belgrade en s'élargissant vers Scutari en Albanie, Sofia en Bulgarie et Constantinople en Turquie.

Diapo n°1228 Septembre 1918 - Salonique


QG AAO - Gal Loukov (à droite le Cne Batolov, son aide de camp), commandant la 2e armée bulgare, vient demander la paix.
Le lendemain, Loukov, Radef (ministre plénipotentiare) et Lyapchef (ministre des Finances) signent le
premier armistice de la guerre sur la table de la salle à manger du QG

La Bulgarie est contrainte de signer le 1er armistice de la guerre le 29 Septembre au QG des AAO à Salonique.

Belgrade est libérée le 1er Novembre 1918 par la division Danube des Serbes : 45 jours, 450km.

La marche de d’Espèrey vers Vienne et Berlin est arrêtée par Clemenceau, l’Autriche, l’Allemagne et la Hongrie ayant signé chacun un armistice.

Diapo n°13

2/3 Quelle est la part des AAO dans la victoire finale marquée par l'armistice du 11 Novembre 1918 ?

Le “mirage du Rhin” est omni-présent dans la pensée des hommes politiques et des chefs  militaires. Au début de 1918, malgré le renfort mensuel de 250.000 Américains, des millions d’hommes continuent à être accumulés sur le front de France au détriment du front d’Orient.

D’Espèrey n’a pas le pouvoir de décider seul du lieu et du jour de l’offensive. Il doit avoir l'accord des gouvernements britannique et italien. C’est le général Guillaumat, nommé par Clemenceau Gouverneur militaire de Paris à son départ de Salonique, qui va obtenir cet accord ; sa position parisienne lui permet d’actionner tous les leviers de décision et de se déplacer à Londres et à Rome pour convaincre politiques et militaires.

Suite à l’offensive du 15 Septembre 1918, le bilan de l’action des AAO se résume en 4 points :

1 - écroulement du front bulgaro-allemand en Macédoine (percée réussie sur Uskub : 150km 10 jours) ;

2 - 10 divisions allemandes ou austro-hongroises “consommées” en pure perte (contenir cette percée) ;

3 - 1er armistice de la guerre (signature par la Bulgarie le 29 Septembre à Salonique);

4 - territoire serbe libéré entre Moglena et Danube (1er Novembre : 450km, 45 jours).

Le 3 Octobre 1918, Hindenburg chef du grand EM de l'armée allemande écrit au nouveau chancelier le prince Max de Bade “Le commandement suprême de l’armée maintient sa demande formulée dimanche 29 Septembre 1918, d’une offre de paix imm&e cute;diate à nos ennemis. Par suite de l’écroulement du front de Macédoine et de la diminution des réserves qui en est résultée sur le front occidental..., il ne reste plus aucun espoir…, dans ces conditions il vaut mieux cesser la lutte pour éviter au peuple allemand et à ses alliés des pertes inutiles” (3).

Diapo n°14 – Chronologie des armistices

Turquie, Autriche-Hongrie et Allemagne signent à leur tour, des armistices avec les alliés.

La méconnaissance par de nombreux hommes politiques et historiens de cette lettre d'Hindenburg à Max de Bade relatant le résultat de cette percée victorieuse a deux conséquences:

1 - ce haut fait de guerre n'est pas présenté lors des cérémonies du 14 Juillet 1919 sur les Champs-Elysées;

2 - il tombe dans l'oubli.

A l'occasion du lancement de son livre “Franchet d’Espèrey” publié en Juin 1949 chez Gallimard, le Gal Azan ancien CEM de d'Espèrey à Constantinople, écrit: "Ainsi aboutissait-on au triomphe absolu de la méthode lourde et rationnelle du mandarin dont l’orgueil refuse de se concilier l’art subtil des esprits larges, entreprenants et éclairés. Voilà le leurre qui nous conduisit au désastre de 1940... Bien des illusions sont tombées, mais d’autres ne les ont-elles pas remplacées…"?

Diapo n°15

3/3 – Pendant la 2e guerre mondiale, qui s’est souvenu de la stratégie gagnante des AAO ? Guderian, Juin

En Septembre 1918, le commandant Huntziger est chef du bureau "Opérations" du GQG; il est un des artisans de la victoire de la Moglena.
Et pourtant, le 12 Mai 1940, hasard ou rappel de l’Histoire à son bon souvenir, général commandant la 2e armée entre Meuse et Aisne, il bat en retraite devant le "XIX Panzer Corp" de Guderian.

Diapo n°1612 Mai 1940Sedan - Guderian

Sedan
750 "panzers" traversent les Ardennes et la Meuse

Le "XIX Panzer Corp" perce le dispositif français dans le massif des Ardennes à Sedan là où le GQG français ne l’attend pas: un massif plus la Meuse et le canal des Ardennes à franchir. C'est une région que Guderian connaît bien pour s'y être entraîné lors de séjours en camps d'instruction pendant la 1ère guerre mondiale.

Appuyés par une concentration d'environ 1500 appareils de la "Luftwaffe", ses 750 panzers (3 divisions) franchissent la Meuse. Guderian ne s'arrête que sur ordre du GQG allemand après avoir parcouru 300km en 10 jours.


La percée des « panzers » de Guderian en 1940 via les Ardennes, Sedan et la Meuse n'a été que deux fois plus rapide que celle, à pied, des fantassins serbes et français de la 2e armée de Stepanovitch dans le massif de la Moglena.

Diapo n°17Mai 1944Italie - Juin

Arunci
Schéma offensive alliée vers Rome initialisée par une percée du CEF dans les monts Majo et Aurunci vers Pico

En 1944, la “mémoire” de la Moglena est également présente à l’esprit de deux officiers qui luttent avec les mêmes alliés pour repousser le même envahisseur, mais cette fois en Italie. Ces officiers sont Tranié et Juin.


Le capitaine Tranié, fils du général Tranié qui commandait le détachement franco-hellénique de Septembre 1918, fait partie de l’Etat-Major du général Juin commandant le Corps Expéditionnaire Français - CEF - intégré à la Ve armée US du général Clark. Cet état-major se souvient de la percée alliée de 1918, à pied et à cheval, dans la Moglena vers Uskub; il réorganise en profondeur le CEF qui, avec ses mulets, devient la "Royale Brêle Force" adaptée aux contraintes de la guerre en montagne.

Le 11 Mai 1944, c'est l’offensive alliée du Garigliano; les blindés anglais et américains sont bloqués sur les deux routes R6 et R7 qui mènent à Rome.

Au centre du dispositif, après avoir franchi le Garigliano en direction des monts Aurunci, appuyé par une forte concentration d'artillerie, c'est alors au CEF de percer la ligne Gustave en direction de Pico qui est atteint le 21 Mai: 30 km en 10 jours.

Pendant cette percée, chaque chargeur de pièce d'artillerie du CEF a manipulé plus de 1000 obus, soit plus de 20 tonnes d’acier.
Les 2 routes sont ouvertes. Rome peut être ainsi libérée et Juin est aux côtés de Clark lorsque les troupes alliées y entrent triomphalement le 5 Juin 1944.

Il est probable que von Kleist a en tête la percée de la Moglena lorsqu'il planifie avec Reinhardt et Guderian les détails de la percée dans les Ardennes de Mai 1940; de 1923 à 1926, il est en effet instructeur de tactique à l’école de cavalerie de Hanovre ; il connaît donc la lettre d’Hindenburg à Max de Bade faisant référence à l’écroulement du front de Macédoine en Septembre 1918.

Le général Huntziger commandant la 2e armée en Mai 1940 doit se sentir un peu seul derrière la Meuse, sans ligne Maginot devant lui comme à la 3e armée de son voisin de droite le général Condé. Quand il apprend que les panzers déboulent de Sedan, il ne peut que penser à la cavalerie d’Uskub planifiée par lui au bureau Opérations des AAO.

Il est quasi certain que le capitaine Tranié se souvenant de la percée sur Uskub de Jouinot dans la montagne, racontée par son père après la Grande Guerre, apporte des arguments décisifs au général Juin pour étayer sa décision de constituer une « royale brêle force » afin de percer dans les monts Aurunci en Mai 1944.

Ces trois suppositions 1940-1944 et la reprise par d’Espèrey de l’idée 1916 de Zivco Pavlovitch de percer dans la Moglena illustrent bien, à contrario, ce que dit l'historien Alexis de Tocqueville:  « Quand le passé n'éclaire plus l'avenir, l'esprit marche dans les ténèbres ».

Diapo n°18

CONCLUSION

En paraphrasant Tocqueville, je dirai en guise de conclusion que quand le passé éclaire l’avenir, l’esprit marche dans la lumière. La lumière ce sont les qualités du chef et de son état-major.

Franchet d’Espèrey, caractérisé par une santé de fer et une mémoire d'éléphant, réoriente "l'art subtil des esprits larges, entreprenants et éclairés" des officiers de l'état-major de son prédécesseur Guillaumat pour atteindre l'objectif initial de l'ouverture du front des Balkans: prendre l'ennemi à revers sur un autre front et percer victorieusement en direction de sa capitale.

Il valorise par ses excellents rapports humains avec les chef alliés, les acquis de "la méthode lourde et rationnelle du mandarin" nécessaire au bon fonctionnement de cette force multinationale projetée en Grèce : 645.000 hommes, 200.000 animaux (chevaux, mulets et chameaux).

Encore faut-il arriver à intéresser au passé nos enfants et petits-enfants, garants de notre mémoire des hommes et des lieux. Ce n'est pas du tout évident sauf pour ceux qui, accros du téléphone portable, se donnent la peine d’utiliser toutes les nouvelles possibilités offertes. Le téléphone portable est devenu la petite main agile du PC, du Mac et des objets connectés : par exemple Appareil Photo Numérique (APN), drone .

Diapo n°19Juillet 2018 – Aérodrome de Guiscriff – Avion de collection & Mémoire en 3D


L’avenir: enfants et petits-enfants - Equipage DO 27 avant décollage pour une mission photo 3D avec APN et GPS différentiel

Depuis la fin de 2017, les outils de l'avenir – 3D (conception, saisie, impression), R3 (Réalité Augmentée, Réalité Virtuelle, RéalitéMixte), APN, Drones – se développent très vite en utilisant cette interface. Ces outils donnent du tonus en 3D à la mémoire des hommes et des lieux. Ils offrent à l’internaute la possibilité d’interagir avec elle après l’avoir fait sortir des vitrines, des photos et des lieux touristiques.

Regardez la vue ci-dessous ; elle est consacrée à la mémoire des Poilus d’Orient ; elle réunit 2 dates.

Diapo n°20Juillet 2018Vue en Réalité Augmentée entre Grèce & France via un « iPhone  8 »

Chapelle des 8.310 Poilus d’Orient de Zeitenlick déposée en RA dans la main d’un arrière-arrière-petit-fils de d’Espèrey en France


21 Décembre 1918Salonique – Gal d’Espèrey pose la 1ère pierre de la chapelle du carré français du cimetière de Zeitenlick

Je terminerai en remerciant le 1er Spahis de m’avoir donné l'opportunité de participer avec vous à cette action de mémoire « Uskub » le jour du centenaire du 1er armistice de la Grande Guerre.



Lire ODJ n°51 du Major général de l'armée de terre en date du 26 Septembre 2018

__________

 

CDG:-)

 

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour en cliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE