Association pour garder la tradition des guerres de libération de la Serbie jusqu'en 1918

ORIGINE

Un beau jour, l'idée de préserver la mémoire des soldats morts pendant les guerres de libération de la Serbie et de leur dresser des monuments s'impose à l'ancien colonel d'artillerie, le Dr. Dimitrije Pavlović.
Quand prend-t-il la décision de se consacrer à ce noble travail à la fois humanitaire et patriotique ?
En 1966, quand il réside sur l'île de Vido et est secrétaire de l'Association regroupant les anciens combattants décorés de la médaille de la campagne d'Albanie ?
Ou en 1968, lorsqu'il retourne avec ses camarades de guerre à « l'île de la mort » ? Il est difficile de donner une date exacte.

Le Mausolée sur l’île de Vido est à cette date sans gardiennage et sans aucune surveillance. De passage sur l'île, le colonel et ses camarades trouvent la porte du Mausolée grand ouverte et les pelouses incultes. C'estt inadmissible; il n'est pas possible de laisser l'édifice devenir une ruine. Non loin se dresse une maison de redressement pour mineurs. Les héros serbes et les jeunes délinquants grecs au même endroit !
Ils découvrent quelque-chose d'encore plus grave. Il y a des élèves serbes de passage devant le monument de Leonid, héros grec tué avec 300 Spartiates 480 ans av. JC en défendant les Thermopiles face aux Perses. En discutant avec l'un d'eux, le colonel Pavlović découvre qu'ils ont visité beaucoup de monuments grecs mais qu'il ne connaissent pas les mausolées serbes de Zeitinlik et de Vido. Ces monuments ne figurent pas dans le programme de leur voyage.
Le garçon interrogé regarde d'un regard étrange le colonel très ému: il n'a jamais entendu parler de ces édifices. Le colonel est aussi attristé par le mauvais état des plaques commémoratives.
Le colonel Pavlović écrit à son retour : "Je dois confesser que nous, les anciens combattants, avons été étonnés par cette réponse; je dirais même plus, nous avons été blessés."

En effet, devant la statue de Leonid avec ses Spartiates, se trouve le "Tombeau bleu" où reposent les ossements de plus de 10 000 grands-pères et arrières grands-pères de ces élèves serbes! Oublié également le cimetière de Zeitenlik où 7 441 de leurs ancêtres sont enterrés. Tous les morts sur le champ de bataille de Salonique dans les combats pour la libération de la Patrie sont pourtant là !

Sur quelles traditions et sur quelles valeurs doit-on élever la jeunesse ?

ACTIVITES

Deux ans après son passage à Vido en 1968, le Dr. Dimitrije Pavlović et les anciens combattants serbes des guerres balkaniques et de la Première Guerre mondiale fondent l'Association pour garder la tradition des guerres de libération de la Serbie entre 1915 et 1918. Ils s'efforcent d’empêcher que les événements importants de l'histoire serbe ne tombent dans l'oubli. Ils donnent également l'occasion aux générations futures de se renseigner sur le combat séculaire de leurs ancêtres pour la liberté qui implique sacrifice, héroïsme et fidélité vis à vis de la mère patrie.

Chaque année l’association planifie beaucoup d'activités. Pèlerinage traditionnel aux îles de Corfou et de Vido. Dépôt de gerbes à Gouvia où les Serbes ont été débarqués en 1916. Hommage aux membres de la glorieuse division Drina devant le monument à Agios Matheos.
De plus, notre association, membre de l'Union des alliés pendant la Première Guerre mondiale, participe chaque année aux cérémonies alliées à Thessalonique marquant la percée de la Moglena. Elle se recueille, en particulier, au carré serbe du cimetière militaire de Zeitenlik.

A Paris, le 11 Novembre jour de l’armistice et de la victoire alliée, elle participe aux cérémonies marquant la fin de la Première guerre mondiale puis va se recueillir sur les tombes serbes du cimetière de Thiais.

La planification des activités est annuelle et concerne, à des dates historiques, la participation à des cérémonies officielles. Le Président d’honneur de l'association, Monsieur Slobodan Stević, a développé pendant des années une coopération profonde avec les autres associations qui appartiennent à l'Union. Particulièrement avec les associations des anciens combattants de Grèce, de France et d'Angleterre.
Il est important de mentionner que ce travail a été fait bénévolement pendant toutes ces années.

  • Adresse de l’association:numéro 2, rue Zadarska, Belgrade
  • Date de fondation:le 30 septembre, 1970.
  • Fête d’association:le 15 février, Sretenje Gospodnje
  • Fondateur et premier président: Dimitrije Pavlović
  • Successeurs:
    • Dragutin Jurišić
    • Predrag Jovanović
    • Krsta Živković
    • Milorad Jevtić
    • Miloš Tošić
    • Radisav Radovanović
    • Naum Đorđević
    • Slobodan Stević
    Secrétaires Généraux:
    • Slobodan Stević
    • Dragoljub Jurišić
  • Président actuel: Dragoljub Jurišić
  • Secrétaire général actuel: Radisav Jakovljević
ACTIONS ET PROJETS CONCRETS REALISES PAR L'ASSOCIATION DEPUIS SA CREATION Haut de page