Pollution sonore - Émergence globale acoustique - Mise à jour au 31/03/15

 

Chaîne FROID

Les mesures faites pendant la nuit du mardi 31 Mars au mercredi 1er Avril avec un sonomètre de classe 2 calibré à 94db, dans l'appartement du 1er étage situé au-dessus du restaurant, donnent les résultats ci-dessous pour la chaîne FROID dont les pics de bruit sont les plus gênants car répétitifs, de jour comme de nuit.


Chaîne "Froid alimentaire" - Nuit du 31/03 au 01/04/15 - Appartement 1er étage G. - Extrait enregistrement des pics 02h29mn, 03h10mn, 03h48mn - Moyenne des 3 pics = 3.3db

De nuit, la cadence des pics de bruit de 30 secondes est passée de 2 heures 20 minutes (27 Septembre 2014) à 35 minutes (10 Décembre 2014) puis à 38 minutes le 1er Avril 2015. L'émergence moyenne globale des pics de bruit du compresseur à vis (?) est de 3.8dbA dans un bruit de fond moyen de 38.7dbA.


Chaîne "Froid alimentaire" - Nuit du 31/04 au 01/05/15 - Appartement 1er étage G. - Tableau émergence entre 22h00 et 07h00

L'émergence moyenne globale corrigée est de 7.8dbA. Le décret n°2006-1099 "Bruits des activités professionnelles" du 31 Août 2006 fixe le maximum autorisé à 7dbA (4dbA + 3dbA).
Pendant le créneau "nuit" du 31/03 au 01/04/15, la chaîne Froid du restaurant est donc en situation hors normes (décret n°2006-1099) pour un dépassement de 0.8dbA du maximum fixé pour l'émergence globale acoustique.

Les pics de bruit de ce compresseur à vis (?) se superposent au bruit de 2 autres compresseurs: local technique (?), salle du restaurant (?).

Il est à noter le passage
--- de la période de pic de bruit de 35 minutes à 38 minutes,
--- de l'émergence globale de 9.5dbA à 7.8dbA,
entre fin Décembre 2014 et fin Mars 2015.

* *

Synthèse mise à jour au 31/03/15

La Chaîne "Froid alimentaire" du restaurant dépasse le maximum nuit de pic de bruit autorisé,
- de 2.5 dbA le 10 Décembre 2014;
- de 0.8 dbA le 31 Mars 2015.

_________

 

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour en cliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE