Ve armée - Le capitaine Louis de Monaco et le général Franchet d'Espèrey - 4 Septembre 1914 au 29 Mars 1916

Les archives photos de Franchet d'Espèrey (FDE) contiennent huit photos du prince Louis II de Monaco sur la période du 04/09/1914 au 29/03/1916 (Ve armée sous le commandement de FDE); six d'entre elles sont présentées ci-dessous identifiées - QUI, QUOI, OÙ, QUAND - afin de permettre au palais princier de Monaco d'identifier les siennes (cercle autour tête de Louis).
Elles sont accompagnées d'extraits des mémoires de FDE.

A la déclaration de guerre en Août 1914, le prince Louis II de Monaco, lieutenant dans l'armée française (Saint-Cyr, promotion du Soudan 1891 - 1893) jusqu'en 1899, demande sa réintégration dans l'armée d'active; il a 44 ans. Le Grand Quartier Général l'affecte à l'Etat-Major de la Ve armée avec le grade de capitaine.

 

EM Ve armée


Jonchery-sur-Vesle - Octobre 1914 - Bureau du Chiffre et du Courrier - Domartin, Merliot (debout), Sorel, Niver (debout), Monaco, Deserviller

"D'une façon générale, l'EM de la Ve armée formé par Galliéni, est bien composé. Comme cette armée s'est mobilisée à Paris elle compte dans les services de son QG de nombreuses personnalités parisiennes: de Contades (1); Pierre Petit, le photographe (2); les deux petits gendres de Marinoni (3); le petit-fils d'Eugène Labiche, l'auteur de la pièce comique "La Cagnotte" (4); Gailhard fils, de l'Opéra et de l'Opéra comique (5)".

Le général Hély d'Oissel, chef d'EM, met le capitaine de Monaco au Bureau du Chiffre et du Courrier, un emplacement central dont le chef est un ancien professeur à l'École de Guerre et où l'on peut être au courant de tout; excellent camarade, il devient le bien-aimé "popotier" de l'EM.

 

Front Ve armée


Croquis cartographique - Front Ve armée

Après la bataille de la Marne le 5 Septembre 1914, le front de la Ve armée se stabilise sur l'Aisne et le canal de la Marne à l'Aisne (1915 - 1916).

 

Aviation


Jonchery-sur-Vesle - 1er Avril 1915 - Monaco et le premier lieutenant Wittemburg (observateur sur un AVIATIK piloté par le lieutenant Engelhorn et contraint de se poser à Cerseuil par un MORANE de l'escadrille MS12, piloté par le sergent Navarre avec le sous-lieutenant Robert comme observateur et tireur au mousqueton) - Deux gendarmes

L'aviation vient de naître; FDE est l'un des rares généraux à y croire et à l'utiliser au mieux. Des deux côtés, elle photographie en particulier la progression des tranchées sur un front devenu statique. "Le capitaine de Rose a un petit monoplace avec lequel il atterrit sur tous les terrains; il rend ainsi de grands services car ses renseignements arrivent à temps. Le commandant Barrès, pilote, reçoit le commandement du Service aéronautique du GQG. Le capitaine de Rose prend la direction de l'aviation de la Ve armée."

 

Relations avec les Suisses - (voir Neutres en 1914, La Suisse pendant la 1ère guerre mondiale et Ces Suisses "morts pour la France" aux éditions LE TEMPS)


Jonchery-sur-Vesle - 14 Avril 1915 - Au 3e plan, Marmier, Montégudet, ???, Monaco, Helbronner; au 2e plan, Altmayer, Daydrein, Lardemelle; au 1er plan, de Crouzas, Bornand, FDE

Le 14 Avril 1915, FDE reçoit le colonel divisionnaire Bornand, commandant la 1ère DI suisse, accompagné de son Chef d'Etat-Major, le lieutenant-colonel de Crouzas. Ils vont rendre visite aux légionnaires suisses et russes du 2e Régiment de marche envoyé en France par le 2e RE (Saïda) et installé au château Le Blanc-Sablon (voir croquis cartographique ci-dessus).

 

Relations avec les Russes


Jonchery-sur-Vesle - 23 Mars 1915 - Au 1er plan: Monaco, médecin-major Graziani, Mme Nariskine (7), FDE, Osnobichine (6); au 2e plan: Daydrein, Verola (8), Goloubew (9), Lardemelle, Marmiès

23 Mars 1915 - "Par suite d'un accord franco-russe, le fils de l'ambassadeur Izwolski fait son service dans l'armée française comme secrétaire à l'EM de la Ve armée, ce qui nous vaut la visite de l'attaché militaire russe et de son adjoint, l'aimable Osnobichine (6).
Un groupe de Russes à la tête duquel se placent Mme Izwolski, la femme de l'ambassadeur, Mme Nariskine (7), fille morganatique d'un duc de Oldenbourg, sa cousine Mme Verola (8) qui a épousé le précepteur de son frère, assistées de quelques gens fortunés dont Victor Goloubew (9), l'orientaliste bien connu, organisent sous le haut patronage de la Tzarine un service d'ambulances automobiles pour aller chercher les blessés en 1ère ligne et les ramener rapidement à l'abri.
La Ve armée reçoit ce service qui est installé à Épernay
".


Jonchery-sur-Vesle - 20 Avril 1915 - Au 2e plan, Daydrein, Monaco; au 1er plan, Goloubew (9), FDE, Osnobitchine (6), Verola (8)

20 Avril 1915 - "Pour mes oeufs de Pâques, le colonel Osnobitchine m'apporte de la part de la Chambre de commerce russe de Paris, une superbe jumellle pouvant grossir jusqu'à 16 fois".

 

Relations avec le monde de l'armement


13 Février 1916 - 10e Régiment d'Artillerie - Pièce de 120 Long, filet de camouflage à terre - "Ponsot (10), Berninger (11), Monaco"

13 Février 1916 - "J'ai à déjeuner trois officiers suisses: un colonel brigadier, le colonel commandant la position de Morat - sur la rive Sud du lac de Morat (Est lac de Neuchatel) - et le lieutenant-colonel commandant le 1er RA suisse. Ils viennent nous acheter des canons de 120 long que je fais évoluer devant eux."

14 Février 1916 - "Très mauvais temps. Ce sont les dernières manoeuvres de la 63e DI - près de Ville-en-Tardenois - qui va entrer en ligne. Sur un terrain boueux à souhait, première expérience de traction du 120 par tracteur automobile. Résultats médiocres; les chevaux font mieux. Je suis avec les Suisses."

 

1 - Arnold de Contades: breveté pilote de ballon libre en 1901 par l'Aéro-club de France; passager du dirigeable "Patrie" qui survole les Champs-Elysées et les Invalides le 26/10/1907; ce dirigeable emporté par une tempête sera détruit sans ses occupants par la force du vent en Novembre 1907 au large des côtes irlandaises.
2 - Pierre Lanith Petit, dit Pierre Petit: photographe officiel de l'Exposition universelle de Paris en 1867 (12000 clichés).
3 - Hippolyte Auguste Marinoni: constructeur d'une des premières rotatives pour la presse; patron de Presse (LE PETIT JOURNAL); société Marinoni continue ses activités à sa mort en 1904.
4 - Eugène Labiche: 1815 - 1888
5 - Pedro Gailhard: 1848 - 1918; directeur de l'Opéra de Paris (1893 - 1907)
6 - Colonel Osnobitchine: adjoint du colonel Ignatieff, attaché militaire de S.E. Izvolski, ambassadeur de Russie à Paris.
7 - Mme Nariskine: infirmière russe, chef du service d'ambulances automobiles russes installé à Épernay.
8 - Paul Verola: compositeur et poète polonais; adjoint de Goloubew.
9 - Victor Goloubew (ou Goloubeff): 1878 - 1945; russe parlant couramment français, anglais, allemand, italien; spécialiste de l'Extrême Orient, travaillant avant la Grande Guerre avec l'École française d'Extrême-Orient; Délégué général de la Croix Rouge russe en France (hôpitaux et colonnes automobiles).
10 - Ponsot: adjoint de Pierre de Margerie, directeur des affaires politiques et commerciales au ministère des Affaires Étrangères; considéré comme expert du Proche-Orient et de la Turquie en particulier (voir "Un livre noir, diplomatie d'avant-guerre d'après les documents des archives russes - Novembre 1910 à Juillet 1914").
11 - Erwin Berninger: futur directeur des Services industriels et commerciaux d'Alsace-Lorraine (voir thèse doctorat 3e cycle de Chantal Metzer sur "L'Alsace entre la France et l'Allemagne 1919-1932").

_________

 

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour encliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE