Passeur de mémoire en 3D - Stèle de Marius Bouché au fond d'un oued marocain dans le Tafilalet
(Haut débit Internet nécessaire pour utiliser les liens hypertextes)

 

Le sujet des Transsahariennes en RENAULT et en CITROËN, entre 1920 et 1933, m'a fait rencontrer Jean-Michel et Pascal qui aiment bien randonner dans le désert. En bordure d'une piste entre Erfoud et Boudnib, j'ai découvert grâce à eux la stèle de Marius Bouché, concessionnaire CITROËN à Casablanca dans les années 1930.


Stèle de Marius Bouché en bordure de piste (Lat, Lon WGS84: 31,620667, -4,066) à 20km Nord-Est d'Erfoud


Emplacement de la stèle par rapport à la piste - Photo extraite de landlousa.wordpress.com

Les amateurs de grands raids au Maroc peuvent connaître un peu mieux ce Marius Bouché grâce à l'article ci-dessous, extrait du Bulletin CITROËN n°106 de Juillet 1933, envoyé par Pascal.
S'ils randonnent en véhicule 4x4, ils peuvent retrouver avec cette fiche WIKILOC la stèle érigée à sa mémoire. S'ils naviquent sur GOOGLE EARTH, ils peuvent voir avec l'option "Bâtiments 3D" la stèle réalisée avec SKETCH UP (logiciel gratuit GOOGLE de modélisation 3D) en se servant d'une photo envoyée par Jean-Michel et accompagnée de ses coordonnées (géolocalisation WGS 84 dans GOOGLE EARTH) avec l'heure de la prise de vue (orientation); il leur faudra alors beaucoup zoomer l'image satellite car la stèle ne fait que 90 cm de haut au milieu d'une immense zone magnifique et complètement désertique.

UNE VICTIME DU DEVOIR
LA MORT TRAGIQUE DE M. BOUCHÉ

Nos concessionnaires de Casablanca, la Société France-Auto, nous communiquent les circonstances dramatiques dans lesquelles M. Bouché leur regretté voyageur trouva la mort.


Marius Bouché

Revenant d'une tournée de prospection, M. Bouché a été sauvagement assassiné par des bandits qui après avoir creusé une tranchée en travers de la route, se sont embusqués derrière des rochers.


La voiture de M. Bouché telle qu'elle a été trouvée à l'endroir du meurtre.

Leur sinistre forfait accompli, ils ont incendié la voiture et l'ont défoncée à coup de pioche.


L'endroit où fut retrouvé le corps de M. Bouché et les rochers qui dissimulèrent les agresseurs.

La disparition de M. Bouché prive nos concessionnaires du Maroc d'un collaborateur précieux. Nous exprimons à la famille de M. Bouché nos condoléances émues.

La CITROËN utilisée par Marius Bouché semble être du type C6 sorti en plusieurs versions à partir de 1928. En 1933, les confins du Sahara marocain au Sud du Haut-Atlas, le Tafilalet, ne sont pas encore complètement pacifiés. Pour plus de détails, le randonneur peut se reporter au site très complet Ouarzazate au temps du protectorat de Jacques Gandini; il y trouvera mention de Marius Bouché.

 

_________

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour encliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE