Paris - Petite histoire de deux statues de Real del Sarte
Place de Colombie & Place Joffre - Le même cheval "Gantelet" pour deux cavaliers

 

La recherche des photos originales de la "maquette sculpteur" des rois Pierre Ier de Serbie et Alexandre de Yougoslavie dans des archives familiales m'a permis de retrouver avec le critère "Real del Sarte", trois photos de cette maquette datées 1936 et une photo avec l'indication manuscrite "statue du maréchal Joffre à ériger" datée 1938.


Maquettes - "Rois Alexandre 1936" & "Maréchal Joffre 1938"

La comparaison des photos montre que le sculpteur a fait deux chevaux quasiment identiques: position de la tête, toupet, forme de la fonte sur le pommeau gauche.


Monument porte de la Muette – Roi Pierre Ier, Gantelet, roi Alexandre, maréchal Franchet d'Espèrey, voïvode Boiovitch, un paysan Serbe

La photo du monument place de Colombie jointe aux textes et photos des archives correspondantes permettent d'identifier le cheval "Gantelet" et les différents personnages historiques qui l'entourent.
Comme le Comité d'érection du monument prévoit que d'Espèrey tienne la bride du cheval portant le roi Alexandre, Real del Sarte demande au maréchal de lui procurer le cheval qui lui convient le mieux; d'Espèrey propose donc le cheval de son aide de camp, un pur-sang du nom de "Gantelet", facilement transportable entre l'atelier du sculpteur et l'écurie de Saint-Germain-en-Laye.


Maquette côté droit - Femme au beau visage offrant son fils, voïvode Michitch, roi Pierre Ier de Serbie couvert de gloire et passant son épée à son fils le futur roi Alexandre de Yougoslavie

Il y a quelques années, à Meaux, en visitant l'ébauche du "Musée de la Grande Guerre", Jean-Pierre Vernet, le collectionneur à l'origine de la présence de la plupart des objets de ce musée, m'apprend que la femme au beau visage qui, à la porte de la Muette, tend son enfant au roi Alexandre est sans doute le modèle féminin attitré du sculpteur dont la particularité, en plus d'être très belle, est d'être la femme de "l'homme canon" du "Cirque d'Hiver" à Paris.

Les enfants des années 1950 pouvaient voir un numéro similaire à ce même cirque devenu "Cirque d'Hiver - Bouglione": un canon au très gros tube était mis en place en tir vertical à l'entrée de la piste avec un filet lui faisant face; "l'homme canon" se laissait glisser dans le tube; sa femme appuyait sur le levier de mise à feu et son mari éjecté avec un grand boum dans un nuage de fumée se retrouvait en l'air puis retombait souplement dans le filet et en descendait pour venir embrasser sa femme.

Je note avec plaisir ce détail amusant pour la petite histoire du monument complétant le dessin 3D "SketchUp" chargé sur "SketchUp Warehouse" et visible sur "Google Earth" à l'occasion du 90e anniversaire de la victoire "oubliée" de la Moglena en Septembre 2008.

_________

 

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour encliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE