PANAMA CZ - Novembre 1931 - Visite de la zone américaine du canal de PANAMA en trimoteur FORD par le maréchal Franchet d'Espèrey

 

L'article "PANAMA CZ" ci-dessous est extrait du 27e petit carnet de notes du maréchal Franchet d'Espèrey (FDE). Il y relate en style télégraphique sa visite de la zone américaine du canal - Panama CZ - et de la république du Panama, en Novembre 1931. A 75 ans, il a toujours une activité débordante. En plein crise économique, il est invité par la Compagnie Générale Transatlantique à présider la croisière inaugurale (Le Havre, Antilles, Panama, Colombie, Vénézuéla, Le Havre) du nouveau paquebot COLOMBIE. Comme tous les anciens grands chefs militaires, il n'est pas libre d'aller où il veut: Maginot, ministre de la Guerre et ministre des Colonies par intérim, lui donne l'autorisation "d'effectuer un voyage d'études de deux mois environ aux Antilles, au Vénézuéla, en Colombie et au Panama". Suite à une révolution, le Panama a changé de Président en Janvier 1931.

Chaque année, c'est le même problème pour les officiers de son Etat-Major, FDE ne peut rester enfermé plus de 3 mois dans son bureau du Conseil supérieur de la Guerre au 4 bis du boulevard des Invalides. Heureusement, le besoin d'information du moment ressenti par lui ou exprimé par ses relations personnelles et officielles, lui donne le motif de ses voyages. Il peut alors faire planifier par son EM deux "campagnes extérieures", une de printemps et une d'automne, dont l'actualité politique ou économique a fixé le lieu. Il réserve les mois d'été à sa famille et d'hiver au Conseil supérieur de la Guerre.
En fonction de l'importance du voyage, ce sera soit son chef d'EM, soit son officier d'ordonnance qui aura le plaisir de l'accompagner. Leur mission est simple et passionnante: préparer pour le pays concerné, en liaison avec des spécialistes reconnus, les fiches sur la géographie, l'histoire politique du moment, les entreprises françaises et la concurrence étrangère, les cartes nécessaires à ses déplacements en voiture et en avion.

Son nom étant un gage de réussite, c'est ainsi que naissent
- ses voyages de représentation du Président de la République comme "Ambassadeur extraordinaire" (Yougoslavie 1921 et 1922, Pologne et Tchécoslovaquie 1927, Ethiopie 1930),
- ses participations à des raids (Transsaharien Nord-Sud RENAULT en 1924, Transsaharien Est-Ouest CITROËN en 1933),
- ses voyages d'études - Soudan, Egypte, Palestine, Etats du Levant, Chypre (au retour d'Ethiopie en 1930); "côte ferne" de l'Amérique du Sud (croisière inaugurale du paquebot COLOMBIE en 1931),
- ses tournées d'inspection des troupes stationnées en Afrique du Nord (tous les ans, de 1920 à 1933, année de son accident qui le condamne à l'immobilité).

N.B.: Le haut débit Internet est souhaitable pour consulter les liens hypertextes vers GOOGLE EARTH (cocher option "Bâtiments 3D" pour voir les monuments de la Place de France), Wikipedia et les sites spécialisés qui remplacent les nombreuses cartes et fiches utilisées par FDE. Le lien "écluses" vers les caméras "temps réel" du canal permettant de voir toutes les 30 secondes le déplacement des bateaux à hauteur de Miraflores l'aurait certainement amusé.

 

23 Novembre
Arrivée du "Colombie" à "Panama Canal Zone" (CZ)

Beau et chaud. Sargasses (algues brunes flottantes). Quelques nuages; d'après Martin, au Costa-Rica (qui borde au Nord le Panama), différence absolue entre les 2 versants; l'Atlantique très pluvieux, le Pacifique 5 mois secs et 7 mois humides; dès ce matin on voit à l'horizon les montagnes de Panama qui se rappochent.


Major Wogan et FDE sur le pont du Colombie - BD Photos FDE 101000

A 17h30 à quai dans un des docks de Colon; le major B. Wogan de l'artillerie de montagne m'est attaché pour mon séjour.
Réception par le gouverneur Jose Maria Fernandez et par le général Fiske, commandant la division US en charge du côté Atlantique de la zone du canal. Les honneurs sont rendus par le 3e bataillon du 14e d'Infanterie et sa musique. Départ en draisine (constructeur Ernest Campagne; voie ferrée de la Panama Railroad Company) dans la nuit noire.

Arrivée à Balboa à 19h30 chez le général Preston Brown; très aimable, très bien installé; nurse ; était à Pékin aide de camp du général Chaffee (commandant des forces US du Corps Expéditionnaire International en Chine en 1900, pendant que FDE comme lieutenant-colonel, commandait le secteur français de la garnison de Pékin) puis en Juin 1918, chef d'EM de la 2e DI US au Bois Belleau (qui a arrêté la percée allemande à Château-Thierry lors de la 2e bataille de la Marne dans la zone du Groupe d'armées du Nord commandée par FDE).

photo 25
Balboa - Grand dîner - Au 1er plan: Gal Fiske, M. Langlais, Gal Preston Brown, Président Ricardo J. Alvaro, maréchal Franchet d'Espèrey - BD Photos FDE 100801
Au 2e plan, juste derrière Franchet d'Espèrey et à droite, en uniforme blanc, le capitaine de Longuemar avec derrière lui, M. de Malglaive (Directeur adjoint de la Compagnie Générale Transatlantique) en habit noir

Grand dîner américain d'honneur avec le Président de la République du Panama Ricardo J. Alvaro qui a été ministre plénipotentiaire pendant 8 ans à Washington.
Tout le pays - 450.000 habitants (presque 3.000.000 en 2011) - est dans la main des Américains. Les maisons sont en bois avec des grillages anti-moustiques (contre les anophèle porteur de la malaria) aux fenêtres qui restent ouvertes à cause de la chaleur; à l'intérieur, pas de tentures ni de papiers car les bêtes mangent tout.

 

24 Novembre
Panama CZ: Balboa -- FORD trimoteur 15 places (US Army) -> Colon et retour

A 6 heures pluie violente de courte durée; réveil 7 heures, départ 8 heures.
Visite de la ville de Balboa, gouverneur civil qui est un colonel du génie en congé; tous ses agents sont des officiers en congé, de sorte que le résultat est remarquable, la voirie en particulier. Toutes les maisons, bâtiments, écoles, bureaux, hôpitaux sont répartis dans un immense parc.
Puis à Panama. D'abord chez le Ministre US (Roy T. Davis) puis chez le Ministre des Affaires étrangères Don Enrique Geenzier enfin chez le Président de la République, Ricardo J. Alvaro.


Mr Langlais, chargé d'affaires à la légation de France - FDE, Preston Brown, Longuemar - BD Photos FDE 101011

Je suis accompagné de notre chargé d'affaires Mr Langlais complètement aphone. Depuis longtemps en Amérique du Sud.


Légation de France - Place de France - BD Photos FDE 100305 et 100463

Ensuite à la légation de France située Place de France: revue du bataillon "Jeanne d'Arc" constitué des jeunes de l' "Instituto de la Salle"; présentation de la colonie françaises, quelques négociants corses, des Frères des école chrétiennes et des Lazaristes qui dirigent le séminaire.

photo 26
Buste de Lesseps érigé devant la colonne rappelant la mémoire de tous ceux qui ont travaillé au canal - BD Photos FDE 100340

Place de France, cérémonie au monument commémoratif du canal inauguré par Mangin (en 1921 en tant qu'"Ambassadeur extraordinaire" représentant la France aux fêtes de l'indépendance du Pérou; à ce titre, embarqué sur le croiseur Jules Michelet, fait escale à Panama pour inaugurer le monument de Lesseps en liaison avec le Comité France Amérique local présidé par Isidoro Hazera, avant de poursuivre vers Lima).

photo 27
Défilé à Fort Amador - Les troupes portent le "casque d'acier" malgré la chaleur - BD Photos FDE 101020

A Fort Amador, sur la rive Pacifique du canal, revue à 11 heures (Lire article PANAMA HERALD TRIBUNE du 24 Novembre 1931 "Marshal d'Esperey To Review Troops From Clayton & Corozal"):
- 4e et 65e Régiment d'artillerie de côte sans ses pièces;
- 33e Régiment d'Infanterie de Fort Clayton (ce fort porte le nom du colonel Bernard Tracy Clayton tué le 30 Mai 1918 à Noyer au début de la 2e bataille de la Marne; au début de la Grande Guerre, cet ancien fantassin devenu colonel du Commissariat - Quartermaster Corps - sert aux Philippines puis à Panama CZ; en 1917, il est affecté à sa demande comme Commissaire à la 1ère division d'infanterie US, première grande unité américaine à débarquer en France avec le général Pershing, son camarade de promotion de West-Point en 1886);
- 11e bon du Génie (temps de chargement très long d'un dossier avec beaucoup de photos) de Corozal;
- 1 bataillon de DCA;
- 1 compagnie de guerre chimique.

Le canal de Panama est terminé peu de temps avant le début de la 1ère Guerre Mondiale. Les Américains décident de contrer une attaque allemande sur le canal en créant une unité de "guerre chimique" dont la mission serait d'interdire le stationnement sur des zones de débarquements par l'emploi de gaz moutarde et de phosgène, les unités US étant équipées de masques et de combinaisons de protection; 30 tonnes de ces produits ont été stockés sur une des îles de la baie de Panama (côte Pacifique du canal); le général Sibert était le chef du "Chemical Warfare Service" qui incluait la "First Chemical Company" - 2 officiers et 77 hommes - qui existait toujours 17 ans plus tard et a défilé devant FDE; curieusement FDE mentionne cette unité dans son carnet de route mais les journaux de Panama et d'Amérique du Sud dans leur compte-rendu du défilé à Fort Amador ne mentionne pas cette unité; on peut penser que le sujet d'une "guerre chimique" sur Panama était sensible et que la censure a supprimé le passage de cette "compagnie Z" devant FDE; les Américains avaient établi avant 1914 que le taux de pertes léthales par gaz moutarde et par phosgène était de l'ordre de 4% pour une unité équipée de masques et de vêtements de protection.

Défilé en colonne à distance entière par section.
Le chef d'EM du général Preston Brown a été à Saumur en 1912.

Visite du casernement d'une batterie - 144 présents, personne à l'hôpital ou en prison; 3 officiers, 7 sous-officiers, 8 caporaux - locaux communs (lavabos, mess, salle de réunion, cuisines, latrines) très bien; dortoirs bien mais un peu serrés. Ils me font une meilleure impression que le bataillon anglais vu à Khartoum en 1930 à mon retour d'Ethiopie.
A 11 heures les hommes sont en casque d'acier !

Repos d'une heure chez le général.


Entrée de la présidence de la république - FDE, Alvaro, Brown, Malglaive- BD Photos FDE 100803 et 100802

Déjeuner à 13 heures chez le Président de la République. Les appartements privés sont au-dessus des officiels; dans la cour des aigrettes, dans un bassin un carbet (tortue).

photo 28
Ecluses de Miraflores - BD Photos FDE 100349

Retour chez Brown; quelques femmes d'officiers; enfin départ pour l'aviation près des écluses de Miraflorès.
A Balboa, le Pacifique a une marée de 4 mètres; à Colon, l'Atlantique une marée de 45 centimètres; ce qui explique les écluses indépendamment de toute autre raison.

photo 29
FORD trimoteur - BD Photos FDE 100309b

Trajet Balboa - Colon - Balboa en gros avion trimoteur piloté par un des officiers du général Preston Brown.

photo 30
FORD trimoteur encadré de 2 x 3 monoplaces de chasse BOEING P12 - BD Photos FDE 4881
Photo accompagnée de la carte de visite de André Bellot, secrétaire général de la Ligue Internationale des Aviateurs "Avec ses respectueux hommages et ses sincères remerciements"

Accompagné au retour vers Balboa par de 2 patrouilles de trois monoplaces de chasse ayant décollé du terrain de "France Field" ( du nom du "First lieutenant Howard J. France" du "7th Aero Squadron" qui, en Avril 1918, s'est tué accidentellement en hydravion sur le lac Gatun) à l'Est de Colon.

Survol du vieux Panama ruiné par Morgan; du nouveau Panama (marchands chinois), tout est très bon marché pour les gens du canal. Pointe dans l'intérieur du pays qui est très accidenté et sans chemins.

Arrivée à 17 heures à l'aviation; retour à Colon en auto par une route ravissante à travers la jungle.
Visite au cimetière de Mont Hope où plus de 10.000 Français reposent. Très joli dans le genre de celui de Hong-Kong (à l'origine, il y avait au village de Stanley un simple cimetière où les membres de la communauté anglaise étaient enterrés au milieu des tombes des militaires de la garnison).

Au retour sur le "Colombie", il y a un bataillon d'honneur; mauvaise nouvelle, le Président vient dîner; il faut subir la corvée. Les officiers américains et leurs femmes viennent en masse. A bord la "prohibition" n'existe pas; on n'a pas le régime sec et quelques femmes sont un peu grises.
Je vais me coucher à 23 heures.

 

___________

CDG:-)

 

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour en cliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE