Wanadoo, le 15 Avril 1999

OBJET : De NATALIE à ELIANE

Avec la guerre du Golfe en IRAQ et au KOWEIT et plus récemment en ex-YOUGOSLAVIE, il est intéressant de constater que la recherche du "zéro mort" et d'un effectif minimum de combattants professionnels sur le terrain, oblige les responsables militaires et les industriels à donner le maximum de moyens à un équipage minimum quel que soit l'arme (infanterie, cavalerie, artillerie, ALAT) et le type du porteur (avion, hélicoptère, char, véhicule blindé à roue) afin de lui permettre de remplir au mieux sa mission.

L'équipage peut alors maitriser complètement un nombre réduit d'actions élémentaires dont l'acronyme est NATALIE.

Naviguer - Localiser : GPS, inertie, systèmes hybrides

Observer - Acquérir : acquisition multi-mode (optique,vidéo, IR) sur véhicule ou sur drones

Tirer : calculs balistiques à un pas inversement proportionnel à la pente de la trajectoire, prise en compte de la météo par sondage radar, vitesse de tir accrue grâce à douilles combustibles

Alerter : détecteurs de mise en garde concernant : télémétrie laser, optique pointée, onde millimétrique, produits toxiques.

Etre en Liaison : technique du maillage des réseaux de postes radio (support matériel) et de la transmission par paquets (message), téléphonie mobile par infrastructures sol, téléphonie mobile par infrastructures satellites

Informer : systèmes d'informations en réseaux travaillant avec des bases de données

Identifier : matériel Infra Rouge distingue les véhicules roues des véhicules blindés

Etre et Durer : cabine véhicule avec surpression, climatisation; types divers d'effets d'habillement, de rations individuelles et collectives;

 

Pendant la gerre de 1914-1918, ces mêmes actions élémentaires étaient accomplies par des armes différentes avec un personnel nombreux:

 

Naviguer - Localiser : où suis-je, où sont mes subordonnés, où sont mes voisins

---> guerre très statique, pas de grands progrès des moyens correspondants

- carte boussole ( tablette, éclairage dans les avions)

 

Observer - Acquérir : où est l'ennemi

---> grand développement de l'aviation, début de la chasse, du bombardement, de la reconnaissance, de l'appui au sol; abandon du ballon

- avions carte compas

- ballons cartes jumelles boussole

Observateur avec carte au 1/80.000, paire de jumelle, téléphone dans une nacelle de ballon en 1915

- acquisition nuit (fusées éclairantes)

- photographie

 

 

Tirer :

- tir direct: nécessité d'accompagner les attaques

---> naissance des chars et des véhicules blindés

 

- tir indirect: nécessité de l'observation (mise en place nécessaire), de la précision (équipe topographique) et recherche d'un calibre efficace (155mm) permettant une bonne cadence de tir.

---> développement de l'artillerie

Canon de 155mm (col de cygne)

Alerter : guetteurs dans les tranchées (voir, écouter), dans les arbres, grand-gardes...doivent pouvoir diffuser l'alerte (téléphone, cloche)en cas d'attaque

Croquis montrant l'installation d'un observatoire camouflé en faux arbre

Etre en Liaison : multiplication par cinq du personnel de transmission entre 1914 et 1918

- télégraphie et téléphonie

- optique

- radio

- estafettes cyclistes

Poste optique

 

Informer :

- échange journalier d'of. EM

- PC proche de la ligne des contacts et déplacements journaliers du chef d'armée auprès de ses CA et de ses divisions pour voir la situation telle qu'elle se déroule sur un front statique

2e bureau Ve armée en Septembre 1914

 

Identifier :

- planches de silhouettes pour les corps de cavalerie qui étaient au contact pendant la retraite vers la Marne

 

 

Etre et Durer :

- pantalon garance remplacé par pantalon bleu horizon

- début du camouflage avec la section de camouflage créée en 1915

- protection contre l'armé chimique

- rations (boites de "singe")

_____

 

Les besoins militaires se réduisant, certaines sociétés feront passer de leur division armement vers leurs divisions civiles un certain nombre de produits à vocation liaison, sécurité, navigation, information.

Les actions élémentaires suivantes peuvent déjà ou pourront êtrebientôt effectuées sur les véhicules:

Etre et durer: climatisation

Liaisons: téléphonie mobile

Informer: serveurs dédiés (cartes vecteurs, index régionaux garagites...), préparation et suivi de déplacement (quel itinéraire, quelle HEA, quand et où prendre un itinéraire bis...)

Alerter: détecteur de proximité entre véhicules, détecteur radar, détecteur de vol, où envoyer équipe d'intervention

Naviguer: navigation hybride

 

Ainsi, dans une dizaine d'années, via ELIANE, les voitures de haut de gamme seront sans doute équipées en option de moyens de navigations hybrides (GPS ou GNSS couplé avec des moyens d'estime type odomètre et gyromètre) pouvant utiliser des bases de données cartographiques "raster" sur CD ou "vecteur" reçues via la téléphonie mobile et pouvant recevoir les données de préparation d'itinéraire effectuées sur le portable du bureau.

 

CDG :-)

 

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour en cliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE