VERDUN - Visite à 14 "poilus" de la Grande Guerre à Belleray

Ne pouvant rendre visite le 11 Novembre à mon oncle Louis, le sous-lieutenant Franchet d'Espèrey du 401e RI, et à ses 1123 compagnons du "carré militaire" du cimetière de Belleray, je suis passé dire bonjour à tout le groupe, le 1er Octobre, sous un soleil magnifique.

Mon épouse et moi avons choisi de voir un "poilu" par arme - Infanterie, Infanterie territoriale, Infanterie coloniale, ... - soit quatorze. Leur complémentarité assurait la survie journalière de chacun. Ces armes répertoriées au dos du monument du "carré militaire" sont représentées ci-dessous sur quatorze photos. Les noms des "poilus" visités y sont rattachés.

carte carte carte carte carte carte carte carte carte carte carte carte carte carte
Chasseur à pied, Fantassin, Territorial, Zouave, Colonial, Tirailleur algérien, Tirailleur sénégalais, Sapeur, Chasseur à cheval, Dragon, Artilleur, Tringlot, Brancardier

Ce montage photo réalisé avec des archives familiales permet à mes petits-enfants et arrières-petits-enfants de faire la connaissance, via Internet, de Louis, sous-lieutenant d'infanterie à 18 ans, de ses compagnons et des différentes armes de l'époque.

En cliquant sur la photo Infanterie Normée - Septembre 1914 - Attaque du passage à niveau, l'internaute trouvera des liens vers l'infanterie de la Grande Guerre et vers quelques souvenirs conservés jusqu'en 2010 par la famille d'un "poilu" fantassin enterré à Belleray. D'autres familles apporteront bientôt peut-être leur pierre à ce carré militaire virtuel sous forme de fichiers au format JPEG (scan à 300 PPP de documents, photos numériques d'objets).

IL en est de même pour les autres photos des différentes armes.


Tombe de MARIKE Coulibali du 45e Bataillon de Tirailleurs Sénégalais

Tous ces poilus, qu'ils soient originaires de France, d'Afrique, de Madagascar ou d'Indochine, sont tombés pendant la bataille de Verdun, pour tenir les différents forts qui maillaient la zone.
Grâce aux structures 3D construites avec SKETCH UP (1) sur images satellites de GOOGLE EARTH, ces chanceux petits-enfants et arrières-petits-enfants peuvent tourner autour du Fort de Douaumont et le regarder sous différents angles à différentes altitudes (après apparition de l'image suite au "clic" sur le lien hypertexte du lieu, choisir le menu "Earth" en haut et à droite, puis zoomer et faire tourner avec les raccourcis commandes au clavier).
Plus de 100 millions d'obus allemands et français étant tombés sur la région de Verdun, il ne restait plus grand chose du fort en Novembre 1918.
En cochant l'option "Photos" du menu "Extras" (en haut et à droite), ils peuvent aussi visiter tous les monuments de la région et faire ainsi un voyage de mémoire.

1 - SKETCH UP: Logiciel gratuit de GOOGLE utilisable pour présenter en trois dimensions des bâtiments existants sur images satellites

CDG:-)

______________

 

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour encliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE